Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Covid19 : Notre magasin de Lorient est ouvert, nous assurons les expéditions des commandes.

Rachid El Morabity : Interview avec le grand champion du MDS

Le Marathon des Sables a lieu depuis plus de 30 ans (1986) dans le Sahara marocain. Chaque année cette épreuve de près de 250 km à la course, ouverte aussi aux marcheurs, a lieu début avril. Les participants doivent non seulement gérer l’effort physique de la course et les températures élevées du désert : ils se doivent aussi d’être en auto-suffisance alimentaire, et donc de transporter sur leur dos nourriture, matériel et eau.

Rencontre avec Rachid El Morabity, marocain, ambassadeur de Lyophilise & Co, 7 fois champion du Marathon des Sables (et 1 fois vainqueur sur le Marathon des Sables du Perou en novembre 2017)

Vous avez remporté de nombreuses fois le Marathon des Sables du Maroc. Comment cette passion a t’elle débuté ?

J’ai toujours aimé le sport. J’ai joué très jeune au football, j’étais particulièrement fort en vitesse. Quand je suis entré au collège, j’ai rencontré un professeur d’athlétisme qui a rapidement identifié que j’avais de grandes capacités dans le domaine de la course à pied, que je pourrais exceller dans ce domaine et pourquoi pas devenir plus tard un champion. J’ai donc gagné de nombreuses compétitions scolaires, puis plus tard des manifestations sportives de mon village, Zagora, au Maroc… C’est ainsi que ma passion est née.

Parlez-nous de la préparation physique nécessaire à un tel accomplissement.

Pour le marathon des sables, la préparation est sérieuse et difficile. Il faut un bon physique et un entrainement rigoureux. Je commence environ 5 mois avant l’évènement : je fais de la musculation, de l’entrainement sur les dunes, sur les cailloux, en montagne, pour être prêt sur tous les types de terrain. Je peux m’entrainer pendant 3 heures, souvent 2 fois par jour... matin et soir. Le but c’est de diversifier l’entrainement pour se préparer à courir sur différents types de sols.

Quelles sont les qualités psychologiques essentielles pour arriver à terminer - et ultimement gagner - une épreuve telle que le Marathon des Sables ?

Il faut préparer le physique, mais également le mental. Pour moi, la préparation mentale compte pour environ 30% de la préparation totale et donc de la victoire. Je garde toujours en tête, au départ, pendant l’entrainement et à l’arrivée, qu’il faut gagner. On peut dire que je visualise l’arrivée et ma victoire.

Vous êtes sans aucun doute un modèle à suivre pour la jeunesse sportive marocaine. Avez-vous un modèle vous-même ?

Je suis admiratif de mon ami Lahcen Ahansal*. Il a gagné le Marathon des Sables 10 fois, c’est un exploit, un modèle à suivre.

*Lahcen Ahansal est un coureur de fond marocain, il est considéré comme le spécialiste du MDS (victoire en 1997, 1999-2007) : Portrait sur Wikipedia

Quel repas lyophilisé préférez-vous emporter dans le Désert ?

J’aime bien les repas de Lyophilise & Co, je les trouve équilibrés. Ce que je préfère, ce sont le poisson aux pommes de terre et les paquets de viandes séchées. Et les plats à base de riz … je les trouve parfait !

Quel équipement emmenez-vous pour la préparation de vos repas?

Le tout doit rester léger : donc un couteau, une cuillère et une gamelle. Je ramasse des bouts de bois, on fait un feu, et j’y fais chauffer directement ma gamelle.

(D’après l’un de nos ambassadeurs, Julien Chorier, qui participait à son premier MDS au Perou, la réalisation et la prise des repas a toujours été un moment de convivialité. Il a souvent profité de l’expertise de Rachid El Morabity qui a fait du feu sur tous les bivouacs. Comme vous pouvez le voir sur ce lien)

Comment arrivez-vous à tout mettre dans votre sac ? Des astuces ?

C’est un jeu d’équilibre. Avec le temps et l’expérience, cela devient évident pour moi. J’ai un sac de 405 grammes, et pour que tout rentre, je change les emballages, par exemple. Je replace tout dans de plus petits sacs très légers, cela me permet de gagner de la place et de la légèreté.

Quels sont vos objectifs pour la prochaine édition d’avril?

C’est de gagner le Marathon des sables une 6ième fois. Et le but ultime, c’est de gagner 10 fois le marathon des sables pour égaler mon ami Lahcen Ahansal.

Quel est votre meilleur souvenir des dernières éditions du Marathon des Sables?

Le meilleur souvenir, pour moi, c’est l’édition 2011. Des amis ont constitué une équipe, je ne devais pas y participer, mais il leur manquait un équipier. Ils m’ont appelé à la dernière minute, je les ai rejoint et j’ai gagné! C’était tellement inattendu. Une victoire surprise comme cela, c’est vraiment mémorable.

Pour suivre Rachid El Morabity:
https://www.facebook.com/elmorabityofficial/