Nutrition sportive : les boissons énergétiques.

Nutrition sportive : les boissons énergétiques.

Comment préparer sa boisson énergétique ?

Pour préparer une boisson énergétique, tout d'abord, il faut le faire en fonction de la température de l'endroit où l'effort s'effectue. Plus il fait chaud, plus la boisson doit être hypotonique, boisson moins concentrée que quand il fait froid. À l'inverse à basse température votre boisson doit être hypertonique, qui doit être plus concentré qu'à température normal, c'est-à-dire 20-25 °C.

Par exemple prenant en compte le Marathon dans le désert, la température tourne autour des 40 °C voir plus, la boisson doit être alors moins concentré qu'habituellement. Il est conseillé pour préparer sa boisson par exemple avec l'Hydrixir antoioxydant d'Overstim.s de verser 3 sticks de 30 g normalement dans un bidon d'1 L, pour le Marathon dans le désert il vous faudra verser 2 sticks de 30 g pour 1 L, voir 1,5 L d'eau.

Comment s'hydrater pendant l'effort ?

Par la suite une fois que la boisson est préparée, vous pouvez la consommer en une bouche, c'est-à-dire à peu près 10 cl, toutes les 10-15 minutes. Ne pas attendre alors la sensation de soif pour boire. Pour une meilleure assimilation, vous pouvez aussi préparer un bidon seulement d'eau, afin d'alterner boisson énergétique et eau. Cela permet aussi de consommer et d'emporter moins de sticks.

Et pour les efforts de très longues durée ?

Pour les efforts de très longue durée, il est nécessaire de remplacer les électrolytes, c'est-à-dire potassium et sodium, que vous avez perdu lorsque vous transpirez. Avec les pastilles GU, vous pouvez alors préparer votre boisson chargée en électrolytes, avec une pastille diluée dans 500 ml d'eau. Ces boissons sont très pauvres en glucides, ce qui permet aussi d'éviter la saturation du sucré. Pour compléter apport énergétique n'oubliez pas d'accompagner votre boisson de snacks, de type barres ou gels énergétiques pour vous apporter les glucides pendant votre effort physique.

T_LYOPHILISE